Lors de la première édition, le 16 novembre 2011, le Festival connaissait un temps fort à l’Espace Guillaume Le Conquérant de Bois-Guillaume. Justin Valli, Faso Ouattara, Zeb, Meïssa Fall, Véronique Nzié, Félix et Christine Corréa avaient animé une soirée à tonalité africaine pleine de musiques, de chants, de danses et de contes, avec l’aide des enfants ayant participé aux ateliers danse et percussions.

Huit associations locales s’étaient jointes à cet événement pour présenter leur travail, sensibiliser, vendre des produits du commerce équitable. Beaucoup de festivaliers avaient pu se régaler avec des spécialités sénégalaises ou rwandaises.

Pendant les deux semaines précédentes, les élèves des trois écoles primaires publiques de Bois-Guillaume avaient participé à leur manière au Festival, en contes ou percussions.

Cette année nous proposons toujours un festival en deux temps. Le temps fort se déroulera le vendredi 23 novembre pour une soirée regroupant musiques, contes et solidarité internationale, alliant un concert avec notamment les groupes Anoula (afrobeat) et Meïssa Fall (reggae percutant) et un mini salon associatif.

Les écoliers bois-guillaumais pourront participer à des activités d’ouverture culturelle proposées aux équipes pédagogiques des écoles : percussions corporelles, contes et percussions sénégalaises et animées par Véronique Nzié et Meïssa Fall et qui se dérouleront du 12 au 23 novembre.

Parce que la Solidarité Internationale a besoin de toutes et tous pour pouvoir œuvrer pour un monde meilleur, nous vous donnons rendez-vous lors de cette seconde édition pour faire le plein de soleil !

Jean-Luc Chavanieux, Président d’Association Médias Sans Frontières