Chroniques d'un monde malade

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - actualités

Fil des billets

mercredi 13 novembre 2013

La nausée et les mains sales

LaNausee.jpg

Il y a un bon paquet d’années, le regretté Pierre Desproges, dont les initiales auraient très certainement inspiré les excités de la manif pour tous, jamais à court de slogans poétiques, le regretté Pierre Desproges, disais-je, a estimé que le torchon, pardon, l’hebdomadaire « minute » avait l’avantage sur l’intégrale de Sartre d’être moins chiant et moins cher, car, pour quelques anciens francs seulement, un seul exemplaire nous offrait à la fois la nausée et les mains sales.

C’était quelque part vers la fin du vingtième siècle. Aujourd’hui, l’époque n’est finalement pas très différente, si ce n’est que les propos du torchon d’extrême droite sont devenus monnaie courante et s’expriment plus ou moins ouvertement dans la rue ou les médias parfois complaisants. En un seul mot, je précise. Quoique…

Lire la suite...

mercredi 6 novembre 2013

Les grosses pommes

new-york.jpg

Dans ce qu’on pourrait appeler un imaginaire collectif, la France a été longtemps une terre sociale et progressiste et les States un réservoir de gros blaireaux racistes et réactionnaires. Pourtant, les New-Yorkais viennent de prouver que les idées reçues restent des idées reçues…

En effet, les habitants de Big Apple viennent d’élire leur nouveau maire. Et comment ! Avec un score de près de 75% des voix, le candidat démocrate Bill De Blasio a écrasé les velléités des républicains qui ont recueilli moins de 25% des suffrages. Mais dans cette victoire démocrate, le grand Bill, pour aller vite un italo-américain qui mesure près de deux mètres, n’a pas cherché la facilité. Ce fils de militants progressistes virés de leur boulot par le Maccarthysme et ancien militant pacifiste, antinucléaire, antiraciste et même sandiniste qui a épousé une militante des droits civiques et LGTB, auteure de poèmes et afro caribéenne s’est positionné dès les primaires démocrates comme le candidat le plus progressiste à cette élection, ligne qu’il a gardée une fois devenu impétrant officiel de son parti.

Lire la suite...

mercredi 16 octobre 2013

La bécasse et le malotru

lepen_morano.png

Aujourd’hui, la politique ne se fait plus uniquement dans la vraie vie, mais aussi dans les médias, sur les réseaux sociaux ou encore dans les prétoires. Ainsi, dernièrement, nous avons subi les menaces d’une politicienne ne voulant pas voir son parti qualifié « d’extrême-droite », tandis qu’une ancienne ministre nous dit avoir subi, elle, les derniers outrages d’un humoriste septuagénaire.

Ainsi, mesdames Le Pen et Morano, pourtant si promptes à dégainer les anathèmes et à pointer du doigt certaines catégories minoritaires de Français ainsi que les étrangers en bloc et en particulier lorsqu’ils viennent des pays du Sud, se confient-elles à la Justice de leur pays à laquelle elles font naturellement confiance.

Lire la suite...

jeudi 10 octobre 2013

Le hérisson et le dromadaire

chasse2.png

Nous connaissons tous quelques-uns de ces couples célèbres dont l’un des deux membres ne va pas sans l’autre, et réciproquement. Que serait Tintin sans Milou, Laurel sans Hardy, Jacob sans Delafon, Bougredane sans Bougredandouille, Bush sans Saddam, le tenon sans la mortaise, le fromage sans le dessert, la cerise sans le gâteau ou, pour le sujet qui nous préoccupe aujourd’hui, les Roms sans les Musulmans ?

En effet, tels des collections d’été de haute couture alternant avec celles d’hiver, tels les Jeux Olympiques alternant avec la Coupe du Monde de foot, les Roms et les Musulmans squattent alternativement sans vergogne les conversations des honnêtes citoyens, les propos de comptoir, les saillies de quelques prétendus humoristes ou encore les bouches des politiques qui squattent les plateaux de télévision, les studios de radio et notre temps de cerveau disponible.

Lire la suite...

jeudi 6 juin 2013

Syrie : alors, ça gaze ?

syrie-masque-a-gaz-arme-chimique.jpg

Alors que les diplomaties française et britannique confirment officiellement l’utilisation de gaz sarin en Syrie, la communauté internationale regarde depuis deux ans le désastre se dérouler dans le pays dont la capitale est Damas et pendant ce temps, la population morfle…

Si les opposants au régime de Bachar El Assad –qui est tout de même médecin à la base- pouvaient mourir en silence, cela permettrait aux diplomates d’être un peu plus tranquilles. En effet, la répression qui s’est abattue sur eux est du genre féroce. Pas de pitié, pas de quartiers. Ou plutôt si. Des quartiers dévastés par une guerre civile dont les forces des protagonistes semblent pour le moins déséquilibrées. Les opposants à Damas vivent un vrai chemin de croix, si j’ose dire.

Lire la suite...

mercredi 5 décembre 2012

Le retour des zozos de l’Arche perdue

ZOE.jpg

Les zozos de l’Arche de Zoé avaient défrayé l’actualité il y a 5 ans. Ils reviennent sous les feux de la justice cette fois, et sans la peur du ridicule qui, comme chacun sait, ne tue pas…

Souvenons-nous : les aventures des zozos de l’Arche de Zoé il y a 5 ans dans les sables du Darfour puis dans les prisons du Tchad avaient marqué le début du quinquennat de Nicolas S de Neuilly. Celui-ci, pris d’une frénésie libératoire voulait avait amusé la galerie avec les infirmières bulgares, Ingrid Betancourt ou nos pathétiques zozos.

La différence entre les infirmières de Kadhafi ou Ingrid Betancourt et nos aventuriers amateurs de l’arche perdue était de taille, et pour cause : les zozos étaient en prison, non pour avoir été victime d’un quelconque arbitraire, mais pour avoir tout bonnement kidnappé 103 enfants tchadiens ou darfouris. A l’époque, leur libération suite à une grâce présidentielle du très démocrate Idriss Déby avait été échangée contre rien moins qu’un sauvetage du régime grandement menacé par des colonnes de rebelles qui fonçaient sur Ndjamena et qui furent stoppés par le dispositif Epervier, d’un autre âge, celui du colonialisme.

Lire la suite...

mercredi 28 novembre 2012

Copé, un gauchiste contrarié ?

Et non un copiste gaucher contrarié...

cope-photo.jpg

Les chaînes d’infos nous permettent de suivre ce qu’il est convenu d’appeler le « psychodrame » de l’UMP, en direct live, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Pourtant à force d’avoir le nez collé sur l’événement, ils nous le montrent par le petit bout de la lorgnette… Et si la vérité était ailleurs ?

Lire la suite...

- page 2 de 12 -