Chroniques d'un monde malade

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - citoyenneté

Fil des billets

mercredi 20 novembre 2013

Blacks, blancs, beurs et bleus.

pierre-menes-est-lui-aussi-a-kindia-nous.jpg

Que n’a-t-on entendu sur la bande de losers qu’était censée être l’équipe de France de foot. Si l’ambiance sur les plateaux télés était au lynchage, à l’éructation depuis quelques jours et même quelques mois, les commentateurs auto-autorisés, les experts autoproclamés, les analystes de haute reprise de volée devraient se la boucler…

Mais rien n’est moins sûr. En effet, le football n’est pas en dehors de la société, en tous cas dans notre pays. Les bleus sont au sport ce que le gouvernement est à la politique. C’était d’ailleurs l’analyse de François Hollande après le match. Examinons les points communs entre ces deux champs qui sont souvent ceux des passions pour celles et ceux qui les pratiquent. Nos commentateurs politiques ou footballistiques possèdent en commun des caractéristiques, qui, si elles nous agacent au quotidien peuvent, avec un peu de recul, largement prêter à rire.

Lire la suite...

mercredi 22 juin 2011

Les plurinationaux : polygames de la citoyenneté ?

NationalFlags.jpg

Toujours en pointe, la Fédération Française de Football avait été la première à se pencher sur le problème. A la suite d’une fameuse et fumeuse réunion, une polémique avait éclos. Cette fois c’est au tour de l’UMP de se pencher sur le problème et sa solution est saignante…

En effet, le sujet de la bi-nationalité, après la tentation de Blanc, Mombaerts et Blaquart, revient en force avec la tentative de l’UMP menée par le député de Paris Claude Goasguen de faire adopter, non un petit étranger fraîchement débarqué, mais une loi visant à supprimer, au moins partiellement, la bi-nationalité. En clair, pour qu’il n’y ait plus de problème avec les bi-nationaux, supprimons la bi-nationalité !

Lire la suite...

dimanche 13 mars 2011

Maman, les p’tits bateaux…

boat_people.jpg…qui vont sur l’eau ont-ils des candidats à l’immigration dans leurs soutes renvoyés de l’autre côté de la Méditerranée ? C’est la question qu’on peut se poser après le remix de cette chanson enfantine par une obscure députée UMP qui se verrait tellement future ministre ou secrétaire d’état.

Le climat dans lequel évolue notre beau pays de France dans lequel les Roms courent toujours commence à sentir le renfermé. Et je pèse mes mots. En effet après moult épisodes, la très glorieuse Cinquième République est le théâtre d’une pièce que l’on nous a déjà jouée. Du mauvais théâtre de boulevard.

Lire la suite...

mercredi 24 novembre 2010

Pagny ne chante pas que des conneries…

pagny_f.jpg…il en dit aussi à la radio et à la télé ! Si Florent P, chanteur pour n’aime pas payer ses impôts en France, c'est-à-dire là où il vend sa « musique » à la populace ébahie par tant de dextérité musicale et de virtuosité vocale, c’est pourtant là où il profère le plus d’âneries…Heureusement, il n’y a pas de taxe sur la Connerie (avec un grand C)…

Lire la suite...

mercredi 23 juin 2010

CM 2010 : Une affaire, des tas !

fff_carte.jpgAinsi donc, le sport professionnel serait une grande cause nationale. Le safari de l’équipe de France au pays des Bafana Bafana se termine avec en victimes expiatoires quelques gamins et un sélectionneur. La catastrophe est nationale selon les dires de ceux qui « savent », politiques, journalistes, anciens joueurs, supporters… Mais depuis quand une équipe de foot fait-elle la grandeur d’une nation ?

Lire la suite...

mercredi 28 janvier 2009

Gwadloupéyens doubout kont pwofitasyon !

Guad1.jpgLes Guadeloupéens sont massivement en grève depuis plus d’une semaine. Le collectif contre l’exploitation outrancière, en VO « Liyannaj kont pwofitasyon » serait-il l’avant-garde d’un mouvement en métropole ?

En effet, ce collectif formé par une cinquantaine d’organisations syndicales et politiques qui a lancé cette grève générale reconductible et a réussi à paralyser l’île efficacement semble signifier aux organisations soutenant la grève prévue massive du jeudi 29 janvier en métropole qu’ensemble tout est possible et que oui, nous pouvons… Mais au-delà de la grève que les medias de l’hexagone semblent allègrement bouder, le collectif propose une grille de revendication bien plus large que la somme de corporatisme, presque un programme politique, social, économique, écologique et culturel. Bref, on est loin du folklore récurrent asséné par les médias dominants.

Lire la suite...

mercredi 22 octobre 2008

Il faut sauver la Radio HDR !

logohdrmedium.jpgCe mercredi est une journée de mobilisation sur Radio HDR. En effet, la radio est "en danger" selon les ternes du communiqué des salariés de la radio. Je vous invite à allumer vos radios et de vous caler sur 99.1 ce jour (ou sur www.radiohdr.fr si vous habitez hors de la zone d'émission).

Auditeur, animateur bénévole, administrateur de la radio, je suis solidaire à 100% (et même plus !?). C'est pourquoi je vous propose de prendre connaissance du communiqué des salariés de la radio (ci-dessous).

COMMUNIQUE : HDR en danger !

HDR est un média alternatif, ici on expérimente en permanence, on tente de trouver de nouvelles formes de fonctionnement, de nouvelles formes radiophoniques, on tente de répondre aux problématiques des quartiers dits populaires en offrant aux habitants la possibilité de s'exprimer.

Depuis 10 ans nous sommes installés dans une zone d'éducation prioritaire. La radio est un outil d'expression pour les habitants du quartier et de l'agglomération de Rouen. C'est aussi un outil d'information, de création et de dialogue entre générations, entre les différentes populations.

Nous favorisons la mixité, l'insertion et nous tissons du lien social sur les Hauts-de-Rouen. HDR porte une offre alternative, un regard différent sur le monde qui nous entoure, une programmation musicale qu'on ne peut trouver nulle part ailleurs. Nos valeurs, elles habitent le slogan que l'on peut entendre régulièrement sur notre antenne. C'est le mix des cultures. Nos valeurs, elles sont portées surtout par les notions d'économie sociale et solidaire.

HDR compte plus de cent bénévoles, une cinquantaine d'émissions, 20 salariés dont 17 contrats aidés qui assurent le bon fonctionnement de l'antenne et 4 heures de programmes quotidiens. Depuis le début, nous travaillons en étroite collaboration avec les écoles, de nombreuses associations et salles de spectacles qui se battent pour faire tomber les murs de la ségrégation urbaine et sociale.

Au moment où les Etats débloquent des milliards d'euros pour sauver les banques et le monde de la finance, les associations font face à des difficultés financières qui mettent leur vie en danger. Ces difficultés sont-elles dues à la crise financière ou à une politique qui méprise le monde associatif ?

Aujourd'hui la radio HDR est en danger.

Depuis un mois, nos salaires sont bloqués. Les voyants sont au rouge et les micros s'éteignent. Nous sommes aujourd'hui sous la menace d'un dépôt de bilan qui pourrait bien voir la mort d'HDR. Faire disparaître HDR, c'est bâillonner encore plus les habitants des banlieues. C'est également réduire un peu plus une liberté d'expression trop souvent mise à mal.

Pour compléter ce sombre tableau, le passage à la nouvelle norme numérique (la Radio Numérique Terrestre), décidé par le CSA, va engager des frais importants d'équipement et de fonctionnement que de nombreuses radios en France ne pourront pas payer. Elles sont condamnées à disparaître.

Si les caisses sont vides, il faut aujourd'hui expliquer au monde associatif qu'il doit se débrouiller par ses propres moyens ou bien lui donner les moyens de continuer à remplir ses missions de service public. Il est à l'ordre du jour de réfléchir au financement pérenne d'un média alternatif comme à celui des associations.

Nous appelons à une mobilisation autour du financement des associations et d'un média associatif à Rouen. Sur notre antenne dès ce mardi nous recevrons des responsables d'associations des Hauts-de-Rouen : Mer & Campagne, Interm'Aide Emploi, l'ACS, l'APMAR, le Comité de Coordination de la Grand' Mare, Solidarité Plateau). L'antenne sera ouverte à tous ceux voulant témoigner ou apporter leur soutien à la Radio.

Un point presse est prévu le vendredi 24 octobre devant la Préfecture à 11h pour plus d'informations. Nous appelons également à une manifestation de soutien le samedi 25 octobre à 14h, place de la Cathédrale.

Le personnel salarié de la Radio HDR

Pour aller plus loin

- Point presse devant la Préfecture le vendredi 24 octobre à 11 heures.
- Manifestation de soutien place de la Cathédrale le samedi 25 octobre à 14 heures.

- page 1 de 2